< Retour à la liste d'annonces

Si mignonne, je n’ai rien osé… 2/2

le 09/01/2017 > à Auber

Je ne l’ai jamais fait de ma vie mais je crois que j’étais prêt aujourd’hui. Je me suis même dit à un moment que je devrai te parler tout de suite dans le train.

Hélas, tu es descendu à Nanterre Préfecture, trop tard, je n’ai pas osé descendre. A l’heure ou j’écris ces lignes, je me dis que j’aurais du le faire. Je ne voulais pas t’ennuyer ou entamer une discussion, j’en aurais été de toute faon incapable mais je voulais juste t’arrêter 15 secondes pour te dire que tu es juste magnifique et c’est tout.

Ce court voyage en ta compagnie fut mon rayon de soleil dans cette grisaille quotidienne, j’ai senti mon cœur battre juste pour une femme que je ne connais pas et ça fait du bien, merci pour tout.

Frederic