< Retour à la liste d'annonces

Je n’ai pas pu t’oublier

le 16/08/2016 > à Nanterre-Université

Tu as loupé ton train vers 8h15 ce matin. Je t’ai tout de suite remarqué. Tu m’as regardé avant de monter dans le train. Je me suis assis près de toi. Nos regards se sont croisés à plusieurs reprise. Ta beauté m’a intimidé. J’étais envouté par ta belle chevelure, ton beau visage, et encore plus par tes yeux. Tu portais de grandes lunettes noires, qui t’allaient très bien. Je t’ai trouvé encore plus charmante quand tu as éternué. Je ne sais pas si tu te rappelles de moi, cheveux grisonnants, lunettes sans montures, chemise blanche à rayures bleues, et jean bleu. Mais moi, je n’ai pas su oublier notre dernier regard après que je sois descendu du train à Clichy. J’espère te revoir, ne serait-ce qu’une fois.